Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lesbonsremedes.overblog.com

Les bons remèdes du Docteur Dandy.

Lord of the Geek Saison 4, Aventure épique

Publié le 1 Juin 2015 par Dr Dandy in convention, jeux de roles, geek, comics

Lord of the Geek Saison 4, Aventure épique

Comme l’année précédente je me suis rendu à la convention Lord of the Geek ce weekend à Nîmes. Si vous aviez suivi ma précédente aventure, vous savez que j’y avais mené des initiations au jeu de rôle avec Marvel Heroic RPG. Mais on y reviendra…

Alors c’est quoi Lord Of The Geek ?

Une convention qui cherche à rassembler tous les geeks avec leurs sensibilités : Steampunk, comics, mangas, jeux de rôles, de plateau, wargames, airsoft, jeux vidéo, cosplay, etc. Dans une ambiance bon enfant les gens se déguisent, jouent, lisent, achètent des goodies ou se font dédicacer des dessins. Cette année nous avions ni plus ni moins que William Simpson, le designer de Game of Thrones ! Il y avait aussi de nombreux dessinateurs de BD connus ou moins connus comme Guile ou Leila Lez qui m’ont impressionné. Tout ce petit monde avait été réuni par Stéphanie, de la boutique Terre2, ma dealeuse de comics qui fait un super boulot pour faire vivre l’évènement. Pas évident sachant que cette année la salle était plus petite et donc modeste en animations et exposants. Néanmoins c’était vite rempli et j’y ai pu croiser quelques exposants sympathiques. D’abord les gens du Scriptarium qui proposaient encore leur superbe matériel de jdr et de livre dont vous êtes le héros. Les gens du Manoir du Crime, organisateurs sur Montpellier de GN, Murder et aux joyeusetés. J’y ai surtout rencontré le responsable de Janimes, nouvelle boutique de jeux de société à Nîmes, dépourvue jusqu’à présent d’une vraie boutique dédiée ! Quelque chose me dit qu’on va se revoir…

Mais moi, qu’est-ce que j’ai fait ? Eh bien je n’ai pas chômé. Pour tout dire j’ai fait découvrir le jdr à des personnes tout le samedi de 10h à 18h. Pour tout dire je n’ai même pas mangé et j’ai dû refuser du monde ! Comme l’année dernière j’y avais choisi Marvel RPG pour plusieurs raisons : les personnages Marvel sont faciles à prendre en main car connus ; le système permet de lier narration et système de façon très simple ; le découpage en scènes permet de faire jouer quelques personnes puis de laisser d’autres prendre le relai et tous acquièrent assez rapidement le jeu en manipulant les dés. Cette année j’étais venu avec les Gardiens de la Galaxie.

Petit compte Rendu :

Piña Collider : Rocket Racoon et Captain Marvel sont dans un bouge anonyme de la galaxie à se raconter leur vie. Des aliens bourrés s’en prennent à notre raton laveur préféré et ça fini mal avec une Carol obligée de sortir Rocket par la fenêtre tandis qu’il massacre ses opposants avec ses gros flingues. Il va falloir trouver une autre adresse.

Spirit in the Sky : en reprenant le chemin des étoiles, Rocket, Carol et Star Lord sont attirés par un signal de détresse d’un vaisseau Shi’ar. En approchant ils découvrent que c’est une embuscade de pirates badoons. Un combat spatial s’en suit où Rocket prouve ses capacités de pilote et Captain Marvel ses talents de démonteuse de chasseurs. Elle décide de sauver les civils présents dans le vaisseau de transport mais le trouve vide. Il s’agissait en fait d’un leurre et le vaisseau Shi’ar est piégé ! Alors que Star Lord a repris les commandes, Rocket passe dans son atelier pour fabriquer un canon du nom de Lucette. La « douce » va faire le ménage et les chasseurs sont décimés. Mais Carol comprend que ses amis sont en danger et qu’il va exploser sous peu. La courageuse vengeur de l’espace va éloigner le vaisseau de celui de ses amis et subira le contrecoup de l’explosion qui la laisse à demi inconsciente dans le vide spatial. Heureusement ses amis la récupèrent à temps.

I want you back : revenus à Nowhere, les amis se prennent du bon temps. Rocket et Drax font la connaissance du jeune Sam Alexander, le jeune Nova. Celui-ci ne les lâche plus, désireux qu’il est de faire partie du club select des justiciers de l’espace. En plein milieu de la foule ils sont approchés par trois chasseurs de prime : Korath Kath, le chasseur de prime Kree, Shatterax le technoguerrier et Xemnu le criminel repenti. Tous trois désirent ramener les gardiens du Hala, la capitale Kree. Drax montre ici qu’il est un personnage que tous doivent craindre car Korath n’a pas demandé son reste. Mais les deux autres n’étaient pas prêt à lâcher la prime et le combat s’en suivi. Ce fut épique et Nova prouva sa valeur. Groot, arrivé entre temps, immobilisa le techno-guerrier et Drax, fidèle à sa réputation de destructeur transforma le poilu Xemnu en chair à pâtée. Mais le chien Cosmo, directeur de la sécurité de Nowhere ne le vit pas de cet œil et calma tout le monde à grand coups d’attaque télépathique.

Ain’t no mountain high enough : Libérés par leur allié Adam Warlock, les gardiens sont parti à sa demande délivrer Dragon-Lune et Phylla-Vell. Les deux jeunes femmes ont été accusées à tort et enfermées dans la planète prison d’Arnoval-14. Qui plus est, Dragon-Lune était la seule à même de retrouver un artefact important : le livre du Tribunal Vivant. Warlock soupçonnait Thanos de vouloir s’en emparer. Malgré un plan de Star Lord fin et subtil (se faire passer pour des chasseurs de primes ramenant le prisonnier Drax), les Gardiens durent faire parler leurs armes. Les talents de discrétion de Rocket permirent même de faire rentrer Groot sans éveiller les soupçons des gardes (ceux qui étaient encore vivants). La mission failli échouer à cause d’un skrull qui cherchait à s’évader et se fit passer pour Dragon-Lune. Drax, peu sensible aux métaphores, lui montra que, lui aussi, il avait la main sur le cœur (de ses adversaires). Et c’est dans un chaos sans nom où tous les supercriminels furent libérés que les compères libérèrent les filles.

I’m not in love with Death : après avoir récupéré le fameux livre mystique du Tribunal Vivant, les Gardiens se posèrent sur Xandar. Mais c’est à ce moment qu’apparu au-dessus de leurs têtes Thanos le titan fou, dans un vaisseau immense. Il réclama l’artefact, sans quoi il détruisait toute vie sur la planète. N’écoutant que leur courage les Gardiens s’infiltrèrent dans le vaisseau pour en finir avec Thanos. Star-Lord, aux commandes de leur vaisseau, entrepris de faire diversion et manqua de trépasser sous un feu nourri. Il fut sauvé par l’incursion de Drax et Gamorra, prêts à l’éliminer. Drax manqua de peu de porter un coup fatal au Titan et Gamorra laissa une vilaine cicatrice à son père adoptif. Mais Thanos, l’amant de la Mort, abattit ses mains sur ses adversaires pour leur briser la nuque. Rocket utilisa toute sa puissance de feu pour abattre le titan, en vain. Mais il permit à ses compagnons de survivre avant que Thanos décide de se téléporter, d’arracher l’artefact des mains de Star-Lord et de repartir loin. Drax, revenu à lui malgré ses blessures hurla le nom de son ennemi, bien décidé à le retrouver pour une ultime confrontation.

Je dois dire que je suis plutôt content car tout ceci en 8h de jeu avec pas moins de 15 personnes ! Et, mis à part 3 rolistes venus avec leurs dés, essentiellement des gens totalement débutants ! En bref j’ai cartonné mais une chose m’a bien aidé. Tous ou presque voulaient testé le jdr papier après avoir visionner les vidéos d’Aventures, la nouvelle émission du Joueur du Grenier où l’ami Mahyar Shakeri fait jouer une bande de joyeux drilles. On peut dire que l’effet « vulgarisation du jdr » marche à 200%

Une expérience qui me prouve que le jeu de rôles est devenu de plus en plus crédible et qu’il ne reste qu’à propager la bonne parole en initiant un maximum de monde. A méditer.

En attendant j’espère que je vous verrais à Nîmes en mai pour un 5e édition qu’on espère grandiose !

Enjoy !

Commenter cet article