Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lesbonsremedes.overblog.com

Les bons remèdes du Docteur Dandy.

Geekism is not sexism

Publié le 7 Octobre 2014 par Dr Dandy in jeux de roles, vie réelle, société

Geekism is not sexism

Depuis quelques temps l’ensemble de la communauté geek est mise en cause pour des actes sexistes, ceci illustre des comportements assez récurrents chez certains et il serait peut-être temps d’en parler.

Oh non doc ! Toi aussi ? On n’arrête pas d’en parler ! Je ne veux bien pas ici pour qu’on me fasse la morale.

Très cher ici je dispense des bons remèdes. Certains sont peut-être un peu difficiles à avaler mais dites-vous que c’est pour votre bien.

Examinons plus en détails ces geeks multi classés sexiste.

Avant-propos : j’ai basé mon propos de femmes de ma connaissance pratiquant des activités « geek » essentiellement du jdr mais pas que. Tous les textes en italique sont la reproduction exacte (mais parfois tronquée) de leurs réponses. Merci à elles.

Niveau 0 – le galant Noob.

Le galant n’est pas sexiste, certainement pas ! Bien au contraire, il est ravi de voir des femmes dans son milieu. Jeune fille s’essayant au jeu vidéo, épouse de roliste curieuse, fan de manga franchissant le cap du cosplay, elles pourront toutes compter sur le galant qui les traitera comme des princesses.

Donc en général tu es bien accueillie dans le Jdr et tu trouves souvent un "chevalier servant" pour t'aider si des règles sont relou (ou s'il faut optimiser son PJ).

Oui, je suis l'une des seules, voir la seule rôliste dans mon club et d'après ce que l'on m'a raconté en long et en large les précédentes joueuses n'étaient pas très « appétissantes » ni très douées niveau jeu.

Le fait est que cela engendre des comportements déviants de la part de LA fille qui est dans la place.

Autre comportement déplorable qui découle de ce clivage des genres l'archétype de : la reine de la ruche ! Elle est la seule femme de son asso/club/cercle et compte le rester, toi l'autre femme qui vient d'arriver, plus jolie/sympa/intelligente/dynamique ou simplement différente, tu dois être chassée de sa chasse gardée.

Eh le Noob ! Tu ne crois pas qu’en la surprotégeant tu mets la geekette dans une position d’assistée ?

Niveau 1 – l’aventurier obsédé.

Les femmes ? Mais ils les adorent !!! L’obsédé apprécient les femmes et leur compagnie mais c’est surtout parce qu’il aime les boobs ! Il a commencé les comics et les mangas dans les années 90, époque bénie des couvertures où des héroïnes arrivaient à montrer en même temps poitrine et postérieur. Il n’imagine pas une seconde son personnage de Wow sans bikini/cottes de maille et collectionne les livres de jeux de rôles aux graphismes attractifs. Quand tu es une femme avec ces types-là aucun problème, tu es trop précieuse…

Ben oui dès que tu dis que tu es une fille … Ou lulu ca allume les hormones « haaann fifiiiiiiiiiiiille » … Mon dieu des néandertaliens ou des marins qui viennent juste de mettre pied à terre après 2 ans en mer ^^.

Haaaaa le string en mithril avec le soutif qui arrête tout ….

On s'étonne du sexisme chez les geeks alors qu'il y a un vrai manque de personnages féminins crédibles, en gros on dit "c'est Ok de limiter les filles à un rôle secondaire/sexy".

Pour lui ce ne sont que des images, pas de quoi fouetter un chat si toutes ses lectures mettent en avant des femmes à fortes poitrines et courts vêtues.

Mais en notre charmante époque de mœurs sexuels coincés, et de recul des libertés éthiques et morales, autant pisser dans un violon. Plus la morale se puritanise, plus les normes genrés, et sexués à l'extrême, ont la cote. Dessine une héroïne femme forte, et on t'accusera de promouvoir la théorie du genre. Mais une pétasse en minimaille, c'est très bien....

D’ailleurs eux même n’hésitent pas interpréter des femmes dans les jeux vidéo ou les jdr.

Je suis toujours tombée sur des hommes jouant les femmes plantureuses, aux mœurs légères sur table ou des joueurs fantasmant sur leur avatar de jeux.

S’ils pouvaient juste passer à autre choses que ouai j’ai des gros nib’ et je suis une grosse chaudasse mais bon c’est des mecs faut pas trop leurs demander de réfléchir …. Ils assument le part de féminité … et leur part de féminité ben c’est une gros chaudasse.

Ces clichés « sexy’ste » dans les milieux geeks sont tellement banalisés que les femmes elles-mêmes reproduisent les poncifs pour le plus grand bonheur de la population mâle.

Elles participent elles même à ce phénomène d'ostracisme et de clivage et même l'encouragent ! La même chose pour ces filles stupides qui se photographient les seins avec des manettes de console sur Facebook ! Je suis outrée : 1 elle prenne les mecs pour des bites sur patte (désolée pour ma vulgarité) 2 elles affichent comme communication femme = trou de viande.

Même les filles n’ont rien contre être sexy, mais à moment on peut s’arrêter de mater leur décolleté et leur parler normalement.

Niveau 5 – le vétéran phallocrate

Ah mais bien sûr qu’il apprécie les femmes et qu’il est prêt à partager sa passion avec elle. Mais bien sûr il faut que ce soit une vraie, une pure ; pas une de ces fausses geekettes qui pullulent partout. Je veux dire, moi ma femme ce qu’elle préfère c’est « Plus belle la vie » et « Master Chef ». Les comics, les jeux vidéo, les jdrs, c’est des trucs de mecs.

"Quoi, tu sais pas quel dé jeter? Tu serais pas blonde par hasard? Ha haha lol! Ton QI n'est pas assez élevé?" et autres "Nan mais Shadowrun c'est un truc de mecs on ne t'en veut pas".

"Qu'est-ce qu'une nana y connait aux JDR ? Elle va nous faire jouer à Barbie RPG, ouais."

« Et qu'est-ce qu'une jolie fille comme toi fait dans une convention de JDR ? »

Avec le phallocrate il faut toujours prouver que l’on est une vraie geekette. Mais si on est plus pointue que lui, vous êtes une no-life.

La seule fois où j'ai été testée et critiquée par un homme sur la littérature geek pour voir si j'étais « une vrai geek ». Il m'a parlé fantaisie et Tolkien, je lui ai parlé des grandes théories littéraires spécifiques au sous genre de Science-Fiction qu'est le Space Opéra... Il est parti en grimaçant et en me traitant de Nerd de cave...

Le phallocrate ne vous laisse jamais tranquille, il sera toujours là pour vous expliquer qu’une femme n’est pas comme ci ou comme çà.

Je rencontre un groupe, ils cherchent un joueur pour une campagne med fan… L'univers me branche bien, en plus je rêve d'une vraie campagne de med fan. Ils étaient surpris, car selon eux j'étais la seule femme à "m'intéresser au Jdr", alors que leurs copines ne s'y intéressaient pas du tout… Mais ce point a joué en ma faveur, ça leur a plus de me recruter. Le MJ avait un système "maison" et on a échangé sur la création de mon PJ par mail. Moi je voulais incarner une grosse guerrière, du genre boîte de conserve, épaules de Rugby woman, bourrue, paladin en armure, le gros kif quoi... Ce n'était pas du tout un personnage "féminin", …, et ça, ça n'a pas plus à mon MJ, qui a commencé par refuser en me proposant soit de jouer un personnage masculin, soit de jouer un personnage féminin mais plutôt de type "courtisan", car un personnage féminin guerrier n'était pas "réaliste". J'ai rechigné, .... Il a dit "Ok, ce sera exceptionnel, mais tu ne te battras pas à l'épée, ce n'est pas assez féminin, plutôt à l'arc et tu seras une sorte d'éclaireur"… Bref j'ai accepté de faire mon PJ archère, de type rodeur, cheffe d'une escouade d'éclaireurs du Duc... Le premier jour de partie, j'arrive, les mecs sont tous supers sympas avec moi, très polis, très cools,.. . Je vois ma feuille de perso, c'est étrange, les caractéristiques que j'avais proposé ont été modifiées. Le MJ s'explique "Bah oui, j'ai baissé un peu la force, t'es une femme après tout, c'était pas réaliste d'être aussi forte. Et j'ai monté le charisme parce que t'es une femme quand même tu es jolie quoi".

On était les 4 enfants d'un Duc, et moi donc, "Dame Aldara"... Et là, soudain, un joueur lui coupe la parole:

-"Ce n'est pas Dame Aldara, c'est Damoiselle Aldara".

- "Attend, tu rigole, je suis la cheffe de l'escouade d'éclaireurs du Duc, j'ai prouvé ma valeur, je monte à cheval comme tout le monde, j'ai de l'autorité militaire, et je ne peux pas choisir que les gens m'appellent "Dame Aldara?" Je veux dire, Damoiselle j'aime pas ça fait vraiment immature."

- "Bah il a raison, t'es pas mariée donc ça devrait être damoiselle".

- « Ok, je sais, je suis pas mariée c'est vrai, mais bon comme j'ai fait mes preuves et que je suis dans une position d'autorité, je peux bien avoir choisi de me faire appeler "Dame Aldara" par mes troupes, non?" »

- « Non. »

Notes qu'à la table un joueur jouait un PJ féminin, une caricature de courtisane/prostituée qui couchait avec tout le monde pour récupérer des infos…

A force de vouloir jouer au puriste le phallocrate se prive d’un partenaire de jeu pour rester parmi ces frères virils… et primitifs.

Niveau 10 – le Héros de la drague (lourde)

Lui il sait très bien pourquoi ces filles côtoient les forums de jeux vidéo, visitent les conventions et s’inscrivent dans des clubs de jeux. C’est évident ! Une fille au milieu d’une population mâle est forcément là pour trouver un homme, même si elle ne veut pas l’admettre. Heureusement il y a le héros de la drague, prêt à rendre service à la demoiselle en lui donnant ce qu’elle attend… un bon coup de b***.

Hélas le héros est plein d’entrain mais pas toujours très fin.

Dès qu'on est une nana sur un MMORPG on est comprise par le crétin moyen de moins de vingt-cinq ans comme "proie".

Je joue aux MMORPG depuis 1999... Aucun jeu n'y a échappé. Et si, c'est trèèès commun... tellement que nos guildes avaient une majorité de nanas, se rassemblant pour fuir els harcèlement touchant 75% d'entre elles dès qu'elles avaient eu l'idée saugrenue d'annoncer à leurs partenaires de la même guilde être une femme.

Lors d'un salon des jeux, réunissant jeux de société, jeux de rôles, et jeux vidéo à présenter un jdr, qui venait d'être édité. Forcément, je me vêtis de circonstance. Selon moi. Tailleur minijupe, noir, maquillage, escarpins, bien présentée, après tout, je n'y vais pas comme une dilettante. Deux mains au cul, trois remarques et insultes sexistes sur mon accoutrement, et TOUS les gamers venaient me voir en me prenant pour une hôtesse locale … et en m'abordant telle le larbin à nichons moyen.

En convention de jdr : « ah ? Et tu as un copain ? » Comprendre : oh merde tu appartiens déjà à un mâle ! » Ou « On peut se voir où ? », « C’est quoi ton tel ? » « Envoies une photo ? ». Et ensuite ils deviennent gluants, lourds voire carrément clichés en se prétendant originaux ou pire gentils !

Le nombre de vieux mecs chelou que tu croise en convention qui ne sont là que pour relooker les jeunes cosplayeuses… On leur avait même interdit le panneau Free Hugs pour leur éviter des câlins forcés.

Autre expérience: le PJ du mec relou passe la partie à draguer mon PJ (alors même que mon PJ est moche, une gamine de 13 ans squelettique et gothique, moche)... Et qu'il existe des PNJ hyper sexy à draguer. Le PJ est insupportable, il prend mon PJ dans les bras, lui fait des bisous de force, lui passe la main sur la cuisse etc... C'est très pénible surtout que je ne parviens pas bien à me défendre avec ma force d'adolescente squelettique quand je jette les dés.

Enfin, ça dérive, et le joueur me prend dans ses bras en vrai quand son PJ prend le mien dans les bras, pareil pour la main sur la cuisse... Je me dégage à chaque fois mais c'est relou... Une fois le MJ a pris ma défense, en disant au mec "mais t'es plus charmeur, là, t'es relou, laisse là tranquille!!!". Mais ça ne l'a pas calmé, il l'a pris à la rigolade. En même temps, j'imagine que c'était drôle... Pour lui...

D’ordinaire le mec moyen un peu dragouilleur s’arrête à la mention d’un copain/mari/compagne lesbienne. Mais le Héros ne s’arrête pas à ces détails.

Le pire a été quand l'un des joueurs a continué via les réseaux sociaux à insister lourdement en me sachant en couple.

Et il est très fort pour « lire entre les lignes » car il sait pourquoi Elle est là.

A la fin, le MJ m'interrompt pour "parler avec moi"... Il me propose en fait de faire des one shot en duo, pour aborder plus en détail, ensemble, le background de mon PJ, tout ça. Je refuse poliment. Un silence, puis il demande "C'est la différence d'âge, le problème, c'est ça?" (Il avait 42 ans, j'en avais 23). Je suis estomaquée. Il continue "Non, parce que mon ex avait 24 ans, il n'y avait aucun problème. L'âge n'est absolument pas une barrière pour moi"…

Eh non messieurs, la geekette « aime çà » mais « çà » c’est plutôt lire, jouer, s’amuser et partager une passion bien innocente.

Niveau 20 – Le pervers épique

Celui-là c’est le champion. La femme ? bien sûr qu’il est content d’en fréquenter… pour les avoir sous son contrôle. Au début il est gentil, niveau 0, protecteur et tout et tout. Puis arrive l’accident, la demoiselle est revêche, douée, voire carrément supérieure dans un domaine au pervers. Incapable de supporter cette situation « impensable », il va déchainer toute sa haine et pratiquer la calomnie. Généralement indirectement, via des écrans ou en lançant des rumeurs.

"LOL, t'as vu la meuf comme je l'ai séchée, suces ma bite, salope, casse-toi !"

…Jusqu'à la mort de certains personnages, et une fois, des joueurs décidant de "jouer" un viol collectif sur mon personnage.

Intolérable de se faire piler par une fille aussi, les petits rageux peu sûrs de leur virilité pratiquent l'anti jeu jusqu'à ce que je renonce définitivement aux jeux en ligne...

Il y a eu une table où les joueurs se sont amusés, pour rire, à "violer" une PNJ, ils n'ont pas compris pourquoi ce passage m'a fortement déplus. Parfois, c'est pire et c'est ton PJ qui est directement violé, et soit se fait violer par des PNJ, ou des grands méchants, soit par un autre PJ autour de la table.

Parfois c’est le pire, l’outrage ultime : le râteau ou la trahison. Mademoiselle ne veut pas coucher avec lui ou a bien voulu mais à changer d’avis. S’il a toujours un pouvoir sur la demoiselle il va faire en sorte de l’avilir, elle ou son avatar. Si ce n’est pas le cas il va rameuter ses troupes sur 4Chan et s’adonner à une campagne d’envergure emplie de haine et de mauvaise foi.

Le pervers épique a atteint le point de non-retour, comme les petits chats il ne reste plus qu’à les mettre dans un sac et les noyer.

Relativisons…

Mais ne généralisons pas, ces dames ne sont pas toutes systématiquement agressées et violentées par les geeks. La plupart du temps elles relativisent les choses.

In vivo c'est moins évident, la plupart des hommes de ce genre sont rarement sociaux ou trop timides pour aborder en direct.

Mais pour moi ça n'a rien à voir avec le sexisme: si le mec me drague ce n'est pas grave, tout le monde a le droit de tenter sa chance. S'il me drague alors que j'ai un copain et que je lui ai dit, ce n'est pas très classe, c'est sûr, mais toujours pas du sexisme.

Mais ce phénomène décrit plus haut je pense qu'on le retrouve beaucoup plus dans le jeu vidéo (les mecs qu'on croise en ligne sont parfois horribles...), alors que dans le monde du Jdr, en gros, tu retrouves je pense plus de mecs qui sont gentils, innocents, parfois sexistes sans faire exprès, et surtout célibataires et en manque de rencontre avec des filles.

On notera que les comportements s’accentuent avec le côté virtuel de la chose. C’est, je pense, une spécificité des pratiques geek. Les comportements les plus sexistes nous les retrouvons dans les bandes dessinées, dans les actions des personnages en jdr et par écran interposés dans les jeux vidéo.

Quand je fais du Jdr maintenant c'est avec des gens sympas, et le Jeu vidéo je ne dis jamais que je suis une fille, sauf si quelqu'un dans le chat dis elle-même que c'est une fille. (Mais en fait, les gens du JV ne sont pas QUE sexistes. Ils sont racistes, sexistes, toxiques, noobiste (discrimination envers les débutants), etc... Et du coup de la même façon que je ne dis jamais que je suis une fille, je ne dis jamais que je suis française pour éviter de me faire insulter.

Mais ! Après tout, il ne s'agit que de projections pas d'une réalité tangible.

Le problème vient des images ou bien de la mentalité, de l'éducation, de la vision de celui qui les regarde ? On peut très bien regarder un menu, en apprécier le contenu et ne rien commander, on peut bien admirer une belle image, on peut apprécier les variétés du beau sans pour autant perdre de vue que l'on ne colle pas ou que ce qui nous entoure de colle pas forcément à ce canon du beau ou de l'esthétique du moment.

Oui mais moi je connais une fille qui…

Stop je t’arrête tout de suite l’ami. Tu vas me parler d’une fille qui n’est pas vraiment geek ou qui abuse de son physique pour manipuler les pauvres geeks. C’est l’argument bateau sorti à chaque fois pour invalider toutes les critiques. Dans la plupart du cas tu n’as jamais vu ce comportement, juste entendu parler de cela. Et dans le cas où cela serait vérifié…

Je pense que si ça fonctionne les victimes sont bien bêtes, et que c'est vraiment malsain par contre car le mec s'imagine forcément des choses et attend des choses.

Comment les filles feraient elles pour "abuser de leur position?" les filles qui jouent à Lol se font souvent insulter et traiter d'"Attention Whores", juste parce que ce sont des filles, et que si elles montrent leur tête sur la vidéo, qu'elles sont mignonnes ou qu'elles ont le malheur de porter un décolleté qui attirerait le regard des mecs, tout de suite on les insulte en les accusant de "profiter de leur image" pour avoir plus de vues sur leurs pages. Et même si c'était le cas, elles sont plus à plaindre si la seule chose qu'elles ont pour se faire accepter dans un groupe ou faire regarder leurs vidéos que le fait d'être une fille et d'avoir des seins..

Pourquoi quand on se pose la question du sexisme chez les geeks on se pose tout de suite la question parallèle des "Attention Whores", alors que c'est quand même autre chose, d'un côté on a des mecs qui insultent, harcèlent, intimident, agressent parfois physiquement, et de l'autre des filles qui ont le malheur de séduire ou montrer leurs seins. Même si elles montrent leurs seins en gros, elles ne font de mal à personne, elles ne cherchent à exclure et discriminer personne...

C’est bien joli Doc, mais moi je ne suis pas comme çà ! Je ne suis pas concerné.

Détrompez-vous. Si j’écris ces lignes c’est bien à votre intention. Le sexiste vachard n’a sans doute pas pu arriver jusqu’au bout de l’article et doit déjà être en train de questionner ma virilité ou mes orientations sexuelles. Je vous parle de tout cela car, bien souvent, l’absence de réaction des autres valide, aux yeux des sexistes, leurs comportements déviants. Puisqu’on est « entre mecs », on se comprend. En vous opposant clairement et fermement contre des attitudes déplacées vous rendez service à tout le monde, à vous en premier.

Mot de la fin

Après il faut bien comprendre que nous ne sommes pas tous parfait. En ce qui me concerne je ne vaux pas mieux que les autres, je suis un niveau 1, un mâle hétéro qui lorgne les décolletés. Mais quand je rencontre une geekette c’est plus fort que moi : j’oublie très vite son sexe pour parler comics, jdr, jeux vidéo ou tout autre chose qui nous rapproche. Car ma passion je la partage avec le plus grand nombre quel que soit son sexe, sa couleur où son âge. Je n’y peux rien.

ENJOY

Mettez-vous cela une bonne fois dans le crâne, messieurs : les femmes aiment être jolies sexy, attirantes, sensuelles ; et non, ce n'est pas pour se faire baiser, mais parce que cela leur fait plaisir à elle, de pouvoir assouvir ces envies-là. Egoïstement, vous n'êtes PAS concernés par la chose ! Je n'en pense donc que du bien, considérant que c'est un espace de liberté, et qu'elles en profitent, et qu'elles doivent pouvoir continuer à en profiter.

Axelle

Commenter cet article

Ostap Bender 21/10/2014 20:11

Excellent article mais ça fait fait flipper ...
Merci Doc.
Je ne développe pas plus parce que je crois que le sujet me met très mal à l'aise. J'ai sûrement une très haute opinion du milieu rôliste et l'imagine étanche à la connerie. Là quand je lis certains témoignages, ça me fait un peu redescendre.

Dr Dandy 21/10/2014 20:22

Pas de panique non plus, il s'agit de cas plutôt isolés pour la plupart. Mais le milieu est atteins comme les autres et je pense que c'est notre devoir de dire "stop". Chez les rolistes on trouve beaucoup de niveaux 0 et 1. Ce n'est pas très grave mais vaut mieux en avoir conscience.

Vorghyrn 08/10/2014 10:58

Un bon article qui remet un peu les pendule à l'heure. J'avoue tiquer un peu sur la réponse de la témoin au sujet des rares cas où une fille utiliserait son physique pour manipuler les autres : "ils sont bien bêtes". Ne serait-il pas plus logique de condamner tous les abus, dans un sens ou dans l'autre ? Pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec ce qui est écrit. J'ai reconnu quelques comportements à certaines tables (heureusement pas tout ce qui est décrit) et c'est vrai que même les gens "normaux" (dont j'espère faire partie) se montrent parfois un peu "complice" en ne remettant pas gentiment leur homologues masculin à leur place. Pareil pour la partie "bikini-chainmail", c'est une tendance qui s'amenuise, mais qui demeure quand même. Je ne crois avoir encore jamais vu de dessein de magicienne n'ayant ni décolleté, ni cuisse ou fesse dénudées (pour les guerrières, on commence à voir de vraies guerrières en armures). Bref, un article loin d'être inutile, même en 2014

lomi 07/10/2014 13:08

Je trouve cet article super, en tant que femme, uniquement rôliste (sur table et parfois GN), j'ai eut la chance d'être toujours dans des communauté sympa, préférant partager une passion que la drague, ça c'est cool. Par contre j'ai entendue parler de ce genre de comportement, mes amies n'ayant pas toujours eut la même chance que moi dans ce domaine...

Enfin bref, ce dont je voulais parler, c'est que bien sûr il y a des geek relou, mais il y a des hommes relous partout. Je trouve qu'on trouve quand même chez les geeks une plus grande proportion à dépasser le côté homme/femme, mon petit ami (mj, gamer, geek jusqu'au bout des ongles), en est le parfait exemple. Il ne traite jamais une femme comme une ''femme'', mais comme un être humain et son égal, et j'ai trouver qu'on trouvait plus facilement cette tendance là chez les geek plutôt qu'ailleurs. Bref, bien que je trouve génial qu'un homme dénonce ces tendance et que j'approuve, je penses qu'ils faut quand même reconnaître que les geek ne sont pas des mec misogyne jusqu'au bout des ongles, et qu'on y croise facilement des garçon qui allient culture, humour et respect, et ça c'est cool !