Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lesbonsremedes.overblog.com

Les bons remèdes du Docteur Dandy.

On Mighty Thews

Publié le 1 Août 2012 par Dr Dandy in Jeux de rôles

On Mighty Thews

« Like a virgin. Touched for the very first time… ». C’est l’impression que j’ai eu en testant On Mighty Thews (traduire « par de puissants muscles »). En effet, ce petit jeu de rôle atypique a bousculé mes habitudes de jeu et je n’arrive toujours pas à m’en remettre.

De quoi s’agit-il ? D’un petit livret de 50 pages au tarif prohibitif de 10€, la ruine, qui propose de jouer des aventures de Pulp Fantaisie, genre plus connu sous le terme Sword and Sorcery. Nous jouons donc des guerriers, voleurs, pirates, sorciers ou tout autre aventurier sans foi ni loi dans un univers sombre et violent. Mais plus qu’un jeu « dont vous êtes le héros » il s’agit surtout d’un jeu « dont vous êtes le conteur ». Les joueurs participent avec le meneur à la création de l’univers en ajoutant des éléments sur une carte vierge. Durant la partie chaque fois que le joueur lance les dés pour simuler une action, il a la possibilité d’intervenir sur le cours du récit en fonction du résultat. Les règles, très simples, sont très bien expliquées dans le livret avec beaucoup d’exemples et même un débutant peut commencer à jouer rapidement et sans préparation.

L’aspect « narrativiste » du jeu peut déconcerter mais les habitués mais l’expérience est à vivre, au moins une fois. Le joueur ne devient plus seulement acteur de l’histoire mais aussi metteur en scène et scénariste. Le meneur, de son côté, va pouvoir réagir aux propositions des joueurs pour alimenter une histoire pleine de frissons et de fureur. C’est très gratifiant.

La simplicité des règles permet sans problème de concevoir des aventures dans un contexte pulp années 30 ou même dans du space-opéra. L’aventurier devient baroudeur, le sorcier devient « ingénieur » et vogue la galère !

Le jeu parfait ? Non loin de là. Tout d’abord le jeu est calibré pour des aventures où les héros brillent. Les joueurs trouveront que la difficulté de base est basse et que les actions sont facilement réussies. Cela ne plaira pas à tous. L’autre défaut du jeu est qu’il ne parle guère du genre S&S en lui-même et des éléments récurrents de ce genre de récit. Pour quelqu’un familier de Moorcock, Leiber ou Howard ce n’est pas un vrai problème. Pour les autres…

Mais pas d’inquiétudes car votre serviteur est là et il travaille sur un set de carte qui servira de support narratif et de carburant à idées pour mener les parties d’OMT. Une idée tellement brillante que l’éditeur français du jeu a décidé de publier un jeu de cartes spécifiques pour le jeu !

En bref : que l’on soit vieux briscard ou débutant en jeux de rôles, On Mighty Thews est le petit jeu parfait pour vivre des aventures trépidantes et exotiques.

Je vous laisse avec cette citation de R.E. Howard.

« Le monde s'offre à moi...

Mais le monde entier avec ses lieues étincelantes de mer ou de sable ne saurait apaiser la faim qui me dévore »

Enjoy.

Commenter cet article