Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lesbonsremedes.overblog.com

Les bons remèdes du Docteur Dandy.

Burrurii la fertile

Publié le 18 Mars 2013 par Dr Dandy in jeux de roles, science fiction, space opera, star without numbers, sandbox, bac à sable, inspiration

Burrurii la fertile

Introduction : le présent post est la présentation d’une planète produite à partir du jeu sandbox Stars without number (à paraitre chez John Doe en VF). Ce jeu présente un setting de base mais qui peut être facilement adapté à n’importe quel jeu de Sf/Space opéra. Le présent article est un exemple de ce que permet le jeu en matière de création d’univers.

L’historique de base du jeu est qu’après une période de grande extension, l’humanité a connu un cataclysme. En effet les planètes étaient relayées les unes aux autres par des portails activés par des pilotes psioniques. Un événement galactique nommé la Vague, engendra la mort ou la folie pour tous les possesseurs de pouvoirs mentaux. Chaque planète, livrée à elle-même, fit son possible pour échapper au chaos. 500 ans après les planètes reprennent contact les unes avec les autres et des échanges se créent. Des Empires se forment dans la galaxie…

Troisième de la liste : Burrurii la fertile.

Atmosphère : respirable.

Climat : Chaud

Biosphère : Microbienne.

Population : 400 000

Niveau technologique : 4

Thèmes : Local Tech (cybernétique), Agence du Périmètre

Histoire :

A l’origine Burrurii était une des nombreuses planètes terra-formées par les humains. Des modestes pasteurs mitran se sont installés sur cette terre paisible mais pas trop éloigné des axes de transport spatiaux. La chance des burrurii vient de l’installation très ancienne d’un poste du Périmètre sur leur planète. Cette institution chargée de conserver les connaissances accumulées par l’humanité avait une agence sur la planète. Au moment de la « Chute » un membre du Périmètre, Misha Singh originaire de la planète, décida de venir en aide aux populations. Ingénieur en cybernétique, il proposa ses services pour améliorer les capacités des personnes. Son aide fut précieuse bien que le manque de matériel adéquat força les techniciens à produire du matériel de piètre qualité. Les pasteurs mitrans, plutôt réticents à l’atteinte de leur chair, changèrent rapidement de point de vue. La pose d’implants cybernétiques devint rapidement la norme et, aujourd’hui, chaque burrurii possède un ou plusieurs implants. Il existe même aujourd’hui un groupement religieux prônant le remplacement de la chair par le métal, le Kenshu.

Sur le plan société, la pastorale Burrurii s’est peu à peu transformée en planète urbaine avec de nombreux centres urbains regroupant les populations. Toutefois le niveau d’urbanisation n’égale pas des planètes comme Fergus ou Toscane.

L’arrivée des vaisseaux azzurans n’a guère transformée la vie des burrurii. Si l’apport de technologies nouvelles et matières premières qui faisaient défaut a permis d’améliorer leur niveau de vie, ils ont continué à vivre comme avant.

Géographie :

La majeure partie du continent habité est situé près de l’équateur où le climat tropical entraine une atmosphère chaude et humide. La majeure partie de la planète est recouverte de forêts humides et épaisses, marais ou champs cultivés.

Cette immense planète sans lune contient quelques cités où la majorité de la population est concentrée. Cependant le niveau d’urbanisation n’est pas très intense et les immeubles ne font pas plus de 10 étages, étalés dans des grandes agglomérations. Malgré un niveau technologique élevé, la planète n’a pas l’allure ultrasophistiquée de Toscane par exemple. La faute en incombe au manque de matières premières qui ont engendré un développement anarchique des technologies burrurii. Il en ressort un aspect « hybride » notamment au niveau des implants cybernétiques, produits en grande majorité à partir de matériaux de récupération.

En revanche la planète dispose de nombreuses ressources qui font défaut sur d’autres planètes : fruits, légumes, viandes, eau potable, etc. Grâce à cela et à ses spécificités la planète s’est très vite imposé dans le commerce interstellaire.

Population

Le gouvernement est constitué par des conseillers élus au suffrage indirect. La plupart d’entre eux appartiennent à l’oligarchie mais les luttes de pouvoirs entre les factions s’effacent assez vite devant l’intérêt général de la planète.

De fait toute la société burrurii est basée sur le mérite et le goût de l’effort. Chaque habitant apprend à se débrouiller avec les moyens à disposition. Afin de faire face aux difficultés, beaucoup s’organisent en communautés luttant pour la survie de tous. Ces communautés peuvent être solidaires mais aussi tyranniques voir mafieuses selon le cas.

Bonus de peuple :

Les Bururii disposent d’un implant cybernétique gratuit à la création. Toutefois la qualité est aléatoire : tirer 1D6. Sur un résultat de 1 ou 2, l’implant est défectueux et il faudra réussir un jet de sauvegarde Tech en cas d’utilisation dans une situation de stress. Sur un résultat de 3-4-5 l’implant est de qualité normale. Sur un résultat de 6 l’implant est de qualité exceptionnelle, vaut le double de son prix et offre un bonus de +1 aux jets impliquant son utilisation.

Inspirations : Blade runner, Firefly.
Bande son : Firefly, Slumdog Millionaire, toute musique électro à thème oriental ou indien.

Prochaine de la liste: Toscane la marchande.

ENJOY!

Commenter cet article