Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lesbonsremedes.overblog.com

Les bons remèdes du Docteur Dandy.

Stevenson Terre D'acceuil

Publié le 9 Décembre 2014 par Dr Dandy in space opera, jeux de roles, inspiration, science fiction, star without numbers, bac à sable

Stevenson Terre D'acceuil

Introduction : le présent post est la présentation d’une planète produite à partir du jeu sandbox Stars without number (à paraitre chez John Doe en VF). Ce jeu présente un setting de base mais qui peut être facilement adapté à n’importe quel jeu de Sf/Space opéra. Le présent article est un exemple de ce que permet le jeu en matière de création d’univers.

L’historique de base du jeu est qu’après une période de grande extension, l’humanité a connu un cataclysme. En effet les planètes étaient relayées les unes aux autres par des portails activés par des pilotes psioniques. Un événement galactique nommé la Vague, engendra la mort ou la folie pour tous les possesseurs de pouvoirs mentaux. Chaque planète, livrée à elle-même, fit son possible pour échapper au chaos. 500 ans après les planètes reprennent contact les unes avec les autres et des échanges se créent. Des Empires se forment dans la galaxie…

Onzième de la liste : Stevenson l’accueillante

Atmosphère : respirable.

Climat : Tempéré

Biosphère : Miscible aux humains

Population : 60 000 humains

Niveau technologique : 3

Thèmes : Xénophilie, IA hors de contrôle

Ceci est un message d’Anton MESSERI, explorateur pour le compte de l’Alliance Azur.

J’ai mis le pied sur Stevenson, après avoir découvert son système par hasard, nous nous sommes posé sur cette petite planète où nous fûmes bien reçus par les autochtones.

Histoire :

Stevenson n’a pas toujours été une terre d’accueil. Avant la « Vague », c’était une planète prison, enfermant les plus terribles individus de la galaxie. Lorsque la grande catastrophe arriva, les prisonniers se libérèrent mais ne purent quitter la planète. A l’abandon, ils mirent en place un régime démocratique précaire car personne n’était en mesure de tenir en place leur communauté. Vint alors Shen Zedler, un brillant ingénieur qui faisait partie des prisonniers. En piratant les systèmes inertes de sécurité des blocs, il mit au point une intelligence artificielle remarquable, Contrôle. Très vite le programme intelligent pris possession des installations et permit aux habitants de vivre convenablement. Aujourd’hui Contrôle s’occupe du quotidien de tous et gère au mieux les intérêts des « Stevens ». L’arrivée des nouveaux arrivants avec les quelques vaisseaux recouvrant la planète ne changea pas grand-chose et la réputation de planète acceptant tous et toutes n’est pas anodine. Les non-humains notamment sont le bienvenu.

Géographie :

La planète présente une grande activité rocheuse et les terres cultivables sont peu présentes malgré un climat favorable aux formes de vie humaines. Les prospecteurs en quête de minerai rares seront bien déçus, la planète n’ayant pas grand-chose à offrir. En revanche ils pourront se consoler dans les bars de Basara, la capitale, véritable fourmilière regorgeant de lieux de fêtes et d’échanges culturels.

Pour plus de facilités, les « Stevens », ce sont installés dans les trois anciens blocs pénitenciers afin de bénéficier au mieux des largesses de l’I.A. Tout est automatisé : production de vivres, biens de consommations, etc. Les habitants gagnent de quoi vivre au mérite et ont banni tout système monétaire. Les cellules sombres des prisons ont été transformées en accueillantes chambres individuelles accessibles à tous. De nombreux festivals valorisant les cultures aliens égaient le quotidien dans les sous-sols et il n’est pas rare de voir des rues colorés à l’occasion d’une fête de quartier.

Un secret subsiste : l’emplacement des serveurs de Contrôle, caché dans une montagne non-localisée pour éviter toute tentative d’attaque extérieure. Il est dit de toute façon que des fanatiques vivant à proximité des serveurs protègent leur bienfaiteur. Sans doute des simples d’esprits confondant les largesses de l’ordinateur avec un Dieu bienveillant.

Population :

C’est formidable ! Les « Stevens » sont gais et ouverts d’esprits. Rien ne les contrarie car ils bénéficient largement des capacités de Contrôle. Il ressort de cela un comportement légèrement apathique et blasé. Après tout, quel que soit le problème Contrôle le règlera et se faire du mouron est inutile.

Ce message sera le dernier, je présente ma démission du cercle d’exploration azzurane. Je reste ici, pour toujours. Ma vie sera bien plus heureuse dans ce paradis que nul par ailleurs dans la galaxie. Ici tout est sous contrôle !

Tout est sous Contrôle

Tout est sous Contrôle

Tout est sous C…

Bonus de peuple : attachés à leur culture, les « Stevens » ont un +1 en connaissance de Stevenson. Amicaux et compréhensifs ils bénéficient aussi d’un +1 en persuasion notamment pour convaincre les étrangers de rester.

Inspirations: Paranoïa RPG, 2001 l’odyssée de l’Espace.

Bande son: dawn of the dead et tout ce qui a pu se faire en science-fiction des années 80.

ENJOY !

Commenter cet article

Thy. 10/12/2014 18:23

Très bonne idée ces petites descriptions rapides pour de la sf... et pourquoi pas pour des pays/régions imaginaires à d'autres univers !