Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
lesbonsremedes.overblog.com

Les bons remèdes du Docteur Dandy.

Article choc : Un joueur de Rolemaster a fait de la Narration Partagée.

Publié le 8 Avril 2014 par Dr Dandy in humour, jeux de roles

Article choc : Un joueur de Rolemaster a fait de la Narration Partagée.

Un reportage de notre correspondant Moran D'Init. pour Gidéhaire et Traditions.

Le club de jeu de rôles de Saint Amand les bois était un petit club de province paisible jusqu'à ce funeste soir du 30 mars dernier. Témoignage.

S. Antorette est encore sous le choc. Lors de notre entretien, il retenait ses larmes, et mangeait frénétiquement les chocobons qui nous avions posé sur la table.

S. joue avec le même groupe depuis 4 longues années. "J'aime bien me retrouver avec les copains. on explore du donjon, on gagne des XPs et des fois on fait du roleplay quand notre MJ nous pose des questions !" Des trémolos dans la voix, il ajoute : "Mais c'était avant !".

Ainsi, ce 30 mars, vers 18h30, après 1h30 de combat féroce contre le boss de fin de niveau, un Ranger-Barde de Niveau 20, S. jette son dé et annonce fièrement à Marc, le MJ - "Critique !!!!". S. montre avec orgueil le résultat de son jet de dés à toute la tablée. "Mon voisin en a recraché ses chips !". Le MJ se rabroue, se lève, et fouille dans son sac. Tout le monde attend sa réaction. "J'aurai du sentir qu'il y avait quelque chose de pas normal !". Marc gêné, annonce dans un gargouillis, "t'as quoi comme arme, déjà ?". S. répond qu'il a un cimeterre afghan. Marc fouille dans son sac avec anxiété. La tension est à son comble. Quand d'un coup, Marc annonce, la honte sur le visage. "J'ai paumé la table de critiques !". Stupéfaction! Le MJ prend de l'assurance, regarde ces joueurs presque tous la mâchoire béante, et annonce avec un calme olympien : "Ben, je sais pas moi, et si tu me décrivais comment tu le butes Zorglub le Tyran ?". De l'aveu de S., ce fût traumatisant. "Je savais pas quoi dire, d'habitude, je tire les dés et il me dit le résultat." Malaise autour de la table.

S. raconte qu'il le tue, c'est tout. C'est fini. Mais le traumatisme est là et le MJ n'a plus la confiance des joueurs.

Pour conclure, S. explique : "Je sais pas si je pourrais revenir à cette table, je me serai cru après un podcast de la Cellule. M'enfin, j'aurai du me méfier, Marc voulait nous faire jouer à Ambre une fois notre campagne finie"

ENJOY

Commenter cet article

deBorn 13/04/2014 23:19

Quand j'ai vu la vidéo qui est à l'origine de ce billet (la sortie de Croc sur le courant narrativiste) pour la première fois, ma réaction fut: "I don't give a damn". Croc a vieilli, il fait du jdr depuis 30 ans et moi aussi, il n'a rien écrit depuis 20 ans. Il donnait déjà des leçons il y a 30 ans, et continue à en donner. Bref...
En revanche, l'aura dont il dispose encore, les réactions de quelques joueurs me laissent quelque peu pantois. Il y a un bon paquet de trolls parmi les rôlistes, certainement que les narrativistes (bien que je n'aime pas ce terme) paient la façon ils ont méprisé les simulationnistes par le passé. Bref...
Mais, que des joueurs cautionnent le fait que les tables peuvent être catégorisées en grandes gueules (qui font le jeu) et les faire-valoirs (qui font joli) me fait pas mal chier. Et après, on me demande pourquoi je ne blog plus en français...
Que les choses soient claires, il y a des grandes gueules et des discrets, tous sont là pour passer un bon moment et s'amuser. Si une grande gueule ne laisse pas d''space aux autres pour qu'ils puissent s'exprimer, il gicle de ma table. Et si je ne suis pas capable de respecter tous les joueurs à ma table, il vaut mieux que je change de hobby... Ce sont quand même des trucs de base. Avant de débattre de simulation ou de narration partagée, faudrait déjà que quelques uns revoient les bases du civisme.
Bon je retourne à la lecture de Robin D. Laws, qui lui a décrit plusieurs types de joueurs de façon un peu intelligente...

Bulldog 12/04/2014 12:26

Je tenais à tous vous remercier, j'ai trouve l'article poilant, mais c'est rien comparé aux commentaires.
Je dirais que c'est d'ailleurs là que réside tout son intérêt.
Merci encore et bon week-end rôlistique à tous.

Shadow Hexagram 12/04/2014 08:40

Ah punaise, je ne me lasse pas de relire ce post désopilant.
Un grand merci à toi, Doc Dandy, de mettre un peu d'humour de ce paysage rôlistique français qui se prend de plus en plus au sérieux.

Vorghyrn 11/04/2014 17:37

excellent ! j'en ris encore ! :D

stephane 10/04/2014 09:43

bon second degré... l'autodérision accompagne la sagesse et la maturité...
A lire certains commentaires, on sent bien que pour eux, le jdr, c'est quelque chose de sérieux... amusant quand on se rappelle que dans jdr, il y a "jeu".

stephane 10/04/2014 13:31

n'est ce pas :-)
Sur ce, je vais sérieusement m'amuser, ça me changera de toutes les personnes que je reçois qui se prennent beaucoup la tête et que j'aide à le faire moins...

Redj 10/04/2014 13:26

On peut prendre un jeu au sérieux.

Le souci ici n'est pas là mais dans le manque d'humour - l'humour qui, rappelons-le, commence en étant capable de rire de soi et de ses propres travers... ce qui n'est clairement pas le cas de nombre des commentateurs.